Avez-vous déjà vu un vers marin géant ?

Avez-vous déjà vu un vers marin géant ?

Malgré les apparences, le Pyrosome n’est pas réellement un vers marin géant. Il est en réalité constitué de milliers de micro-organismes, appelés zooïdes, entrelacés les uns avec les autres. L’ensemble forme un grand cylindre ou un cône, fermé à une extrémité. Il mesure généralement moins 3 mètres. Cependant, certains individus peuvent atteindre une vingtaine de mètres!

Jeune pyrosome © Nick Hodgood

Jeune pyrosome © Nick Hodgood

Biologiquement, les pyrosomes sont des invertébrés appartenant au zoo-plancton marin. Ce sont des animaux hermaphrodites qui possèdent à la fois un testicule et un ovaire. Comme un grand nombre d’invertébrés, ils se multiplient en appliquant un type de « reproduction » appelé le bourgeonnement. Ce procédé s’apparente au clonage. En effet, chaque individu possède les mêmes caractéristiques que son parent.

worlds-most-bizarre-sea

Pyrosome cylindrique

 

Les pyrosomes restent attachés via une tunique gélatineuse. Selon Rebecca Helm, une biologiste marine spécialiste, les pyrosomes ont une texture « soyeuse et délicate ». Le diamètre des plus grands spécimens serait également susceptible d’engloutir un homme!

Bien qu’ils puissent réaliser des déplacements réduits, ces organismes se laissent généralement portés par le courant, près de la surface de l’eau. L’eau passant à travers le tube est filtrée afin que chaque zooïde puisse se nourrir de plancton.

pyrosome_philippines

Pyrosome Philippines © Ryan Carpenter

Lorsqu’ils sont dérangés, les pyrosomes ont la particularité de pouvoir émettre une lumière verte-bleue vive. Cette particularité est à l’origine de leur nom :  « Pyrosoma » pouvant être traduit littéralement du grec par « feu ardent ». La colonie peut se laisser couler jusqu’à plus de 500 mètres de profondeur. Dans l’obscurité des abysses océaniques, elle devient aisément repérable lors des épisodes de bioluminescence.

Les pyrosomes sont souvent observés en région tropicale, comme dans le cas présent. Cependant, il est possible d’en observer sporadiquement sur les côtes atlantiques et méditerranéennes.

Dans la vidéo suivante, le pyrosome mesure un peu plus d’un mètre pour diamètre d’une dizaine de centimètres, d’après Ryan Carpenter, le youtuber à l’origine du document.

Sources:

A lire également