Le crénilabre paon

Fiche poisson, dernière mise à jour : 10/10/2020

Introduction

Le crénilabre paon, appelé également roucaou ou rouquier, est l'un des poissons les plus communs des côtes méditerranéennes. Ce petit prédateur fréquente les zones rocheuses et les herbiers en quête de petits organismes marins.

Autour de Marseille, il fait partie des espèces pêchées pour la bouillabaisse.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Famille Labridae
Genre Symphodus
Descripteur (Linnaeus)
Année de description 1758

Spécificités des espèces du genre

Symphodus provient de la contraction des mots grecs "symphysis" et "odous". Le premier signifie "grandit ensemble", peut-être en référence à la cohabitation fréquente de plusieurs espèces. Le second renvoie à la dentition. Certaines espèces ont une mâchoire inférieure protubérante, ce qui pourrait expliquer cette allusion. La plupart des espèces de ce genre sont appelées "crénilabre", en référence à leurs grandes lèvres (labrus) et à la forme crénelée de leur opercule.

Ces poissons se rencontrent dans les zones rocheuses et les herbiers de l'océan Atlantique et en mer Méditerranée. Ce sont des chasseurs opportunistes qui se nourrissent de petits organismes marins, les plus grands chassent parfois les oursins. Plusieurs espèces sont fréquemment observées derrière les rougets et autres poissons remuant le fond. Les associations opportunistes semblent courantes chez ces poissons d'ordinaire sociable.

Comme chez les autres labres, ils sont caractérisés par leur faculté à changer de sexe. Toutes les espèces ont des œufs démersaux. Chez beaucoup d'espèces, le mâle s'occupe de la progéniture après l'accouplement et réalise parfois un nid. De manière globale, la difficulté de reproduction pourrait entraîner le changement de sexe, du mâle vers la femelle.

Le dimorphisme est important chez la plupart des espèces, aussi bien en terme de taille que de couleurs.

Caractéristiques principales

  • Taille
    entre 25 et 40 cm
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    rayures horizontales
  • Mimétisme
    Aucun

Comment me reconnaître ?

C'est l'un des plus grands labres des côtes méditerranéennes. Le corps est robuste, de forme allongé. Les flancs sont marqués de trois bandes foncées plus ou moins visibles. Les lèvres sont protubérantes et charnues.

Les couleurs varient en fonction de la période et du sexe. Cependant, mâle et femelle sont caractérisés par une sorte de masque reliant les yeux. Une tâche foncé se trouve au niveau des pectorales.

Dimorphisme & Dichromatisme

En période de frais, les mâles sont de couleur verte à bleuâtre, et les bandes deviennent rouges. Les femelles et les mâles dominés sont plus ternes, avec un corps globalement beige et des rayures légèrement rougeâtres.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en couple ou en groupe
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Oui
  • Type de nage
    plutôt vif

Les juvéniles sont cachés dans les herbiers ou à proximité des algues dans les zones rocheuses. Ils vivent à proximité d'autres crénilabres et des girelles.

Adultes, les mâles dominés et les femelles peuvent être observés en petits groupes ou en solitaire. Les mâles dominants sont plus souvent solitaires et vivent plus profond. Pouvant avoisiner les 45 cm, ces derniers sont parmi les plus gros labres présents dans les eaux de Méditerranée.

Les adultes sont parfois observés en position verticale, en attente de se faire nettoyer par des labres nettoyeurs. Il est régulièrement parasité par des crustacés isopodes ou des plathelminthes. (source : Doris)

Mode de reproduction

Entre Avril et juillet, le mâle prépare un nid d'algues élémentaire et guette les femelles en se postant juste au-dessus. Ses couleurs sont vives et virent au jaune/vert fluo.

Lorsqu'une femelle passe à proximité, ce dernier parade en la guidant vers le nid. Une fois la ponte effectuée, le mâle féconde les œufs et commence à protéger sa progéniture. La femelle ne reste pas après le frais et ne se préoccupe pas des œufs .

D'où vient-il?

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Dans cette catégorie sont incluses les espèces largement répandues et abondantes. L'Humain fait partie de cette catégorie.

Présence géographique & Etat des populations

Le crénilabre paon est surtout présent en mer Méditerranée et en mer Noire mais on peut également le rencontrer sur les côtes atlantiques proches du delta de Gibraltar.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu

  • Pronfondeur
    1 - 50 m
  • Température
    16 - 28 °C
  • KH
    7 - 12
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Le crénilabre paon est régulièrement observé en snorkeling, à des profondeurs comprises entre 2 et 5 m. Il reste fréquent jusqu'à 25 m. L'espèce affectionne particulièrement les zones rocheuses côtières ainsi que les herbiers.

Maintenance en aquarium

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium à cause de son mode de vie, son régime alimentaire et / ou sa taille.

Ce poisson a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}