poisson chat emeraude

Le poisson chat emeraude en image(s)

Introduction

Le Brochis splendens, plus communément appelé poisson chat émeraude, est un poisson tropical originaire d'Amérique du sud.

Qui est-il?

Morphologie des Brochis

Ce poisson a la particularité de posséder plusieurs paires de barbillons qui lui permettent de fouiller le fond et de détecter les aliments ainsi déplacés.

Spécificités

Taille moyenne : 6 cm
Taille maximale : 9 cm

Le poisson chat émeraude est un poisson chat de la famille des Callichthyidae, recouvert de plaques osseuses. En Allemand, les Corydoras et Brochis sont d'ailleurs surnommés les "Panzerwelse", à savoir, les poissons chats "cuirrassés".

Les Brochis splendens est une relativement petite espèce qui atteindra 9-10 cm après plusieurs années dans un bon environnement. Par rapport à Brochis multiradiatus, qui peut atteindre près de 14 cm et qui est beaucoup plus haut de corps, c'est relatif.

Dimorphisme

Les femelles possèdent un abdomen plus rebondi que celui des mâles, elles sont généralement plus trapues.

De même, elles ont des nageoires ventrales plus développées, car ces nageoires sont utilisées durant la phase de ponte et de fertilisation.

Comportement

Le poisson chat émeraude est un poisson vivant en grands groupes qui réside naturellement à proximité du fond. Il prospère dans des environnements sableux-vaseux, en se nourrissant de petites proies vermiformes. C'est une espèce au tempérament plutôt vif.

Dans les eaux troubles qu'il affectionne, on peut cependant le repérer par ses rapides aller-retours en surface, où il "gobe" une bulle d'air atmosphérique pour l'assimiler par le système très vascularisé de ses intestins. Il se trahit par ce "plop" caractéristique en surface, suivi rapidement par une bulle d'air qui rejoint la surface.

Si vous cernez la zone avec une seine ou que vous lancer sur ces bulles un épervier, il y a de bonnes chances que vous capturiez un ou des individus assez facilement.

De manière générale, c'est un poisson indépendant qui ne se préoccupe guère des autres espèces.

Mode de reproduction

Le poisson chat émeraude est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert, sans soins aux œufs ou aux larves. 

D'où vient-il?

Carte de répartition

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Son écosystème?

Caractéristiques de l'eau en milieu naturel

  • Température
    22 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    5.8 - 8.0
  • GH (Dureté)
    6 - 15
  • Courant
    lent

Présentation du biotope

Le poisson chat émeraude réside naturellement dans une eau légèrement acide.

L'espèce évolue à faible profondeur dans les zones à forte présence de végétaux (plantes aquatiques et palustres, matières organiques en décomposition, branches...).

Le sol est généralement constitué d'humus et de vase. Comme toujours, il est erroné de réduire son biotope à un seul type, sachant qu'il vit dans des fleuves à amplitude saisonnière.

Sa maintenance?

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    facile
  • Agressivité
    pacifique
  • Robustesse
    robuste
  • Sociabilité
    vivant en grands groupes

Nos recommandations

  • Volume min
    120 litres
  • Population min
    6 individus
  • Température
    22 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    5.8 - 8.0

Introduction

Le poisson chat emeraude est un poisson robuste qui vit naturellement dans une eau ayant une température comprise entre 22 °C et 28 °C pour un pH allant de 5.8 à 8.0.

Cette espèce est généralement disponible dans le commerce spécialisé ou auprès des clubs aquariophiles. Les poissons issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Population & Environnement

Le poisson chat émeraude ne se soucie guère de ses colocataires. C'est un poisson paisible qui ne présente pas de problèmes de comportement dans un aquarium communautaire. Ce d'autant plus qu'il est rarement une proie, vu sa capacité à déployer latéralement ses nageoires pectorales, équipées d'un premier rayon dur très affûté. Certains prédateurs en font parfois les frais, littéralement étranglés par un Brochis réticent à se laisser manger.

Etant un poisson vivant en grands groupes, il convient d'installer au moins 6 individus dans un aquarium de 120 litres minimum (pour 80 cm de façade). Attention, La maintenance en groupe est une condition sine qua non pour s'assurer de leur bien-être. Les individus esseulés ont tendance à rapidement se stresser et deviennent particulièrement sensibles aux maladies. Bien que parfois certains groupes puissent "fusionner", mélanger plusieurs espèces grégaires vivant dans la même zone de vie est déconseillé si le volume n'est pas conséquent.

L'espèce apprécie un environnement particulièrement riche en végétation. L'ajout de plantes lui offrira de nombreuses cachettes qui atténueront son éventuel stress. De plus, un aquarium riche en végétation fournira une excellente source de micro-faune aux éventuels larves.

Pour éviter que l'eau ne devienne trop polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le poisson chat émeraude est un omnivore avec une prédilection pour les invertébrés vermiformes.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Attention toutefois, une trop grande part carnée peut parfois entraîner des problèmes de constipation, voir d'occlusion, souvent fatale.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Une grande variété de nourritures vermiformes (larves rouges, blanches, noires, tubifex) mais aussi un complément végétal (feuilles décomposées et la micro-faune qui les colonise) sont toujours indiqués pour amener les individus matures à produire des gamètes.

Un abaissement important de la température peut stimuler une ponte.

Les parades de ponte sont très similaires à celles des Corydoras, où plusieurs petits mâles poursuivent une seule grosse femelle. Elle dépose ses œufs à l'intérieur de la vasque composée par ses nageoires ventrales et les dépose sur un support adéquat. Les mâles fertilisent immédiatement et se désintéressent des œufs.

Un bac mature et "non parfait" est idéal pour que les œufs s'y perdent et puissent s'y développer. Un fort courant de surface permet l'oxygénation de tout le volume d'eau, par convections, mais permet aussi d'obtenir des zones de calme au pied des obstacles, tels que gros galets, racines, pieds mères de plantes, où les œufs viennent s'échouer.

Si vous n'avez pas de prédateurs d’œufs ou de larves, il est possible d'obtenir des larves, puis, des alevins.

Attention, si vous décidiez de manipuler les adultes pour les déplacer dans un autre bac, tout comme les Corydoras, ils sont équipés d'un rayon dur sur les nageoires pectorales dont la piqûre est particulièrement désagréable. De plus, le dit rayon a une fâcheuse tendance à se prendre dans les mailles trop fines d'une épuisette.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Littérature associée à l'espèce

Contribuer à cette fiche

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions. Si vous souhaitez apporter votre contribution pour la fiche en cours, vous pouvez cliquer sur le bouton suivant.

Réalisation : Equipe Fishipédia - Contribution (Amis de Fishipédia) : Benoit Chartrer Christophe Girardet
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247
Partager ce poisson
Ajouter à un aquarium
Ajouter à vos favoris