Le Badis juergenschmidti

Fiche poisson, dernière mise à jour : 06/09/2019

Introduction

Le Badis juergenschmidti est un petit poisson tropical connu de la rivière Ka Dat Chaund dans le sud-est du Myanmar.

Qui est-il?

Informations scientifiques

  • Famille
  • Genre
  • Descripteur
    (Schindler & Linke)
  • Année de description
    2010

Caractéristiques principales de l'espèce Badis juergenschmidti

  • Taille
    entre 3 et 4 cm
  • Forme
    ovale
  • Motif
    -
  • Mimétisme
    Aucun

Comment me reconnaître ?

Atteignant rarement plus de 3,5 cm, ce poisson fait partie des plus petites espèces de Badis.

Dimorphisme & Dichromatisme

La différence entre mâle est femelle est très visible. Le mâle adulte est plus grand et plus coloré que la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en couple ou en groupe
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Oui
  • Type de nage
    plutôt calme

Dans la nature, les Badis juergenschmidti se rencontrent petits groupes éparses ou en couple. C'est un micro-prédateur opportuniste qui évolue à faible profondeur.

Bien que légèrement territoriale, cette espèce est généralement peu agressive avec les poissons voisins. Des joutes peuvent cependant avoir lieu entre mâles dominants.

Mode de reproduction

Le Badis juergenschmidti est un poisson ovipare qui pond à l'interieur d'une grotte.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu naturel

  • pH (Acidité)
    6.0 - 7.0
  • Température
    25 - 27 °C
  • GH (Dureté)
    2 - 6
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Le Badis juergenschmidti réside naturellement dans une eau tropicale légèrement acide.

L'espèce évolue à une profondeur inférieure à 30cm. Le sol est généralement constitué de petites pierres, de sable et de rochers.

Conseils pour sa maintenance en aquarium

Rappel général sur les données de maintenance

Dans la Nature, les poissons sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont variables. Les conseils proposés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques.

Les poissons sauvages sont plus difficiles à élever que les espèces issues de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Nos recommandations

  • Volume min
    60 litres
  • Population min
    2 individus
  • Température
    25 - 27 °C
  • pH (Acidité)
    6.0 - 7.0

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement interspécifique
    légèrement agressif
  • Robustesse
    assez fragile
  • Disponibilité
    rare

Introduction

Le Badis juergenschmidti est un poisson qui vit naturellement à une température comprise entre 25 °C et 27 °C. Le pH de l'eau oscille de 6.0 à 7.0 .

Cette espèce assez fragile est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés.

Les poissons issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

A savoir, avant l'achat de poisson, il est indispensable de lire la fiche qui lui est dédiée afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Population & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 60 litres. Etant particulièrement rare et peu documenté, nous vous conseillons de l'élever dans un aquarium spécifique.

Si vous souhaitez l'associer à d'autres espèces, il est conseillé de ne pas le faire cohabiter avec des espèces territoriales de grande taille ou avec des poissons trop agressifs. Il peut évoluer avec des espèces non territoriales peu agressives.

Attention à prévoir un aménagement adéquat pour chaque mâle : chacun devra bénéficier d'une surface et d'un décors lui permettant de juxtaposer son territoire à celui de ses voisins.

Le Badis juergenschmidti est un poisson qui vit généralement en petits groupes éparses en dehors des périodes de reproduction. Si vous souhaitez réaliser sa reproduction et avoir de grandes chances de former un couple, il est conseillé d'installer au moins 6 individus (2 mâles et 4 femelles), dans un aquarium d'au moins 100 litres. Dans un volume inférieur, nous vous conseillons d'éviter de faire cohabiter plusieurs mâles, un harem sera préférable.

Dans un contexte d'aquarium communautaire, la chance de survie des alevins sera quasiment nulle. Après quelques pontes, il sera préférable d'isoler le couple.

Le Badis juergenschmidti est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. Pour le bien-être de cette espèce, il est conseillé de renouveler 20% de l'eau toutes les deux semaines. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le Badis juergenschmidti est un poisson vermivore qu'il convient de nourrir soit avec de la nourriture fraîche (vivante, congelée), soit avec des micro-granulés.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Les Badis forment des couples temporaires qui s'installent à proximité d'une grotte pour parader et se reproduire.

Une fois la ponte réalisée, la femelle est maintenue à distance par le mâle qui s'occupe seul des œufs et des alevins. Si le couple a été installé en aquarium spécifique, il est recommandé de retirer la femelle dès la fin de la ponte. Les œufs mettent environ 3 jours à éclore et les alevins atteignent la nage libre après une semaine.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}