Apistogramma kullanderi

L'Apistogramma kullanderi

Fiche poisson, dernière mise à jour : 12/07/2019

Introduction

Nommé en l'honneur du renommé scientifique suédois Sven Kullander, L'Apistogramma kullanderi est un cichlidé nain endémique au haut Rio Curuà, dans l'état du Para au Brésil.

Décrit seulement en 2014, il a été aperçu pour la première fois en 2009, lors d'une expédition organisée pour réaliser un inventaire des poissons-chats de la « Serra do Cachimbo ».

Qui est-il?

Informations scientifiques

Caractéristiques principales de l'espèce Apistogramma kullanderi

  • Taille
    entre 6 et 8 cm
  • Forme
    ovale
  • Motif
    -
  • Mimétisme
    Aucun

Comment me reconnaître ?

Doté d'un corps robuste comparé à ses congénères, les mâles Apistogramma kullanderi atteignent 8 cm à l'âge adulte. Cette taille est considérable pour cette espèce qui appartient au groupe des « cichlidés-nains ».

D'après ces descripteurs, cette caractéristique viendrait de l'environnement spécifique dans lequel évolue l'espèce. En effet, isolée par de grandes cascades, cette espèce aurait vu sa taille évolué au bénéfice de l'absence de concurrence dans sa caste alimentaire.

Dimorphisme & Dichromatisme

Les mâles sont plus grands que les femelles. Celles-ci ont la particularité, à ce jour unique dans le genre Apistogramma, de posséder une combinaison de pigmentation foncée intense continue sur l'ensemble des flancs. Seules les femelles A. baenschi possèdent quelques lointaines similitudes (présence d'une pigmentation discontinue).

Les mâles sont eux recouverts d'un motif grossier constitué de petites tâches pouvant rappeler celui des Apistogramma tucurui. Les mâles matures possèdent des mâchoires élargies avec de grandes lèvres charnues.

Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en couple ou en groupe
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Oui
  • Type de nage
    plutôt calme

À l'image des autres espèces de son genre, l'Apistogramma kullanderi pourrait vivre en petit groupe hors période de reproduction. Naturellement, c'est une espèce qui reste à proximité du fond, en quête de nourriture. Ce poisson passe une partie de son temps à filtrer l'humus et la vase en quête de nourriture.

Ce poisson territorial peut devenir agressif à certaines occasions. Il n'apprécie guère la présence d'autres espèces "caractérielles" sur son territoire. Il devient plus combatif en période de reproduction. Dans ce contexte, il protègera rigoureusement sa ponte et ses alevins contre tout intru s'approchant de son territoire.

Les mâles peuvent également être virulents entre eux.

Mode de reproduction

L'Apistogramma kullanderi est un poisson ovipare qui pond sur substrat caché.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Présence géographique & Etat des populations

L'Apistogramma kullanderi se rencontre dans le haut Rio Curuá, dans le bassin du Rio Iriri. Il provient de la « Serra do Cachimbo »,  une région située dans le sud de l'État du Parà et dans le nord du Mato Grosso.

Cet écosystème a la particularité d'être un mélange entre le « Cerrado », une région de savane, et l'Amazonie voisine.

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu naturel

  • pH (Acidité)
    5.0 - 6.5
  • Température
    24 - 27 °C
  • GH (Dureté)
    6 - 10
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

L'Apistogramma kullanderi réside naturellement non loin des berges, en eau peu profonde. L'espèce évolue dans les zones à forte présence de végétaux (plantes aquatiques et palustres, matières organiques en décomposition, branches...).

Il a été pêché dans des eaux acides, entourée d'une végétation dense. L'acidification de l'eau provient de la décomposition des végétaux. Ce phénomène modifie la couleur de l'eau qui a tendance à se brunir. Dans certaines zones particulièrement riches en matières organiques, l'eau devient tellement teintée qu'on la caractérise d'eau noire.

Source - reef2rainforest.com

Conseils pour sa maintenance en aquarium

Nos recommandations

  • Volume min
    140 litres
  • Population min
    2 individus
  • Température
    24 - 27 °C
  • pH (Acidité)
    5.0 - 6.5

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement interspécifique
    légèrement agressif
  • Robustesse
    assez fragile
  • Disponibilité
    rare

Introduction

L'Apistogramma kullanderi est un poisson qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 27 °C. Le pH de l'eau oscille de 5.0 à 6.5 .

Cette espèce assez fragile est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés.

Les poissons issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

A savoir, avant l'achat de poisson, il est indispensable de lire la fiche qui lui est dédiée afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Population & Environnement

Cette espèce étant quasiment absente des aquariums des particuliers, les retours d'expérience sont encore très rares. Les informations ci-dessous proviennent de notre modèle et de conseils d'un aquariophile avisé. Si vous avez l'occasion de maintenir cette espèce, nous vous invitons à contacter notre équipe pour affiner cette fiche.

Nous conseillons également pour commencer une maintenance en spécifique.

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 140 litres. L'Apistogramma kullanderi est un poisson de caractère qui quitte rarement son territoire. Il n'est pas très agressif envers ces voisins, même territoriaux. Cependant, il ne faut pas négliger son besoin d'un espace conséquent et bien agencé pour lui permettre de marquer son territoire. Il ne doit pas cohabiter avec des poissons territoriaux de grande taille ou trop agressifs afin d'éviter qu'il ne soit dominé voire blessé.

Il peut vivre correctement avec des espèces territoriales paisibles de plus grande taille ou avec des voisins au comportement similaire, à condition que le volume d'aquarium le permette. La surface au sol est un élément-clé pour s'assurer la réussite de son élevage. Il est important d'éviter de faire cohabiter deux espèces territoriales occupant la même zone de vie dans un aquarium trop petit. En période de reproduction, il n'hésitera pas à défendre avec virulence son territoire, comportement qui peut fragiliser des poissons d'ordinaire timides.

L'Apistogramma kullanderi est un poisson qui vit généralement en groupe en dehors des périodes de reproduction. Si vous souhaitez réaliser sa reproduction et avoir de grandes chances de former un couple, il est conseillé d'installer au moins 5 individus. Dans un contexte d'aquarium communautaire, la chance de survie des alevins sera quasiment nulle. Après quelques pontes, il sera préférable d'isoler le couple ou de se séparer des autres membres du groupe.

L'organisation hiérarchique et l'agressivité entre congénères peut fragiliser certains individus, la présence de cachettes devient alors nécessaire. Si vous souhaitez ajouter des nouveaux membres, mieux vaut introduire des poissons plus jeunes. Ils auront une meilleure chance de s'intégrer dans le nouvel équilibre constitué.

Les Apistogramma peuvent parfaitement être associés à des Nannostomus, différents tétras et des Corydoras (Corydoras aeneus...). Dans un aquarium de grande taille, ils peuvent cohabiter avec des cichlidés nains voire des cichlidés calmes de plus grande taille.

L'Apistogramma kullanderi vivant naturellement dans une eau acide, généralement en eau "noire" ou "tamisée", la mise en place d'une filtration sur tourbe est idéale pour son équilibre. L'ajout de feuilles en décomposition et de fruits d'aulnes peut sensiblement améliorer ses conditions de maintien en augmentant naturellement l'acidité de l'eau. L'espèce apprécie un environnement particulièrement riche en végétation. L'ajout de plantes lui offrira de nombreuses cachettes qui atténueront son éventuel stress.

Naturellement, l'Apistogramma kullanderi passe une grande partie de son temps à filtrer le sable en quête de nourriture. En conséquence, le fond de l'aquarium devra être rempli de sable fin. Pour ne pas abîmer cette espèce, il est préconisé de ne pas insérer de pouzzolane et surtout de ne jamais utiliser de quartz.

L'Apistogramma kullanderi est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. Pour le bien-être de cette espèce, il est conseillé de renouveler 20% de l'eau toutes les deux semaines. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

L'Apistogramma kullanderi est un carnivore, géophage et vermivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Aucun protocole renseigné pour le moment

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}