La raie-aigle vachette

Fiche poisson, dernière mise à jour : 10/10/2020

Introduction

Aetomylaeus bovinus est communément appelée raie-aigle vachette, parfois simplement raie-aigle. Pouvant mesurer plus de deux mètres, elle fait partie des plus grandes raies connues en Méditerranée. Elle est répertoriée dans les eaux tropicales et chaudes de la zone est Atlantique.

Encore peu étudiée aujourd'hui, elle semble en voie de disparition dans la mer Méditerranée et dans la mer Noire. Elle a quasiment disparu de la mer Égée. Les populations présentes dans l'océan Atlantique pourraient être un peu plus épargnées. Ses principales menaces sont la surpêche et les captures accidentelles.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Famille Myliobatidae
Genre Aetomylaeus
Descripteur (Geoffroy Saint-Hilaire)
Année de description 1271

Spécificités des espèces du genre

Les espèces du genre Aetomylaeus sont communément appelées raies aigles, parfois aigles-vachettes ou raies taureaux. Elles appartiennent à la famille des Myliobatidae. Comme chez les autres raies, les nageoires pectorales et le corps sont confondus. Cependant, elles se distinguent de ces dernières par la position de la tête qui dépasse du reste du corps.

Ces poissons de taille imposante possèdent une petite nageoire dorsale bien visible et un aiguillon à la base de la queue. Cette dernière est plus longue que le reste du corps. Les mâchoires sont puissantes avec de grandes dents sur plusieurs rangées. Les plus grands spécimens atteignent plus de 2 mètres.

Ces raies sont proches des Myliobatis mais contrairement à ces dernières, les Aetomylaeus possèdent des nageoires pectorales séparées du lobe rostral qui se rejoignent au niveau des yeux. L'épine piquante est absente ou peu développée. Les Aetomylaeus furent longtemps rangées avec d'autres espèces de raie sous le genre Pteromylaeus. Leur biologie est encore assez mal connue et elles semblent inoffensives pour l'homme.

Elles fréquentent principalement les eaux côtières mais elles peuvent être rencontrées au large, seules ou en petits groupes. Les raies aigles se nourrissent de crustacés et mollusques vivant au fond. Elles sont ovovivipares et donnent naissance à des jeunes complètement formés. Une seule espèce est présente dans l'océan Atlantique et en mer méditerranée, les 6 autres étant répertoriées dans l'océan Pacifique.

Appréciées pour leur chair, elles ont fait l'objet de pêche importante. La méconnaissance de leur cycle biologique et leur faible taux de croissance ont entraîné une raréfaction des populations. En 2020, sur 7 espèces, 5 sont considérées comme en danger ou vulnérables selon l'IUCN, une manque d'information et une est en préoccupation mineure.

Caractéristiques principales

  • Taille
    entre 150 et 220 cm
  • Forme
    -
  • Motif
    rayures horizontales
  • Mimétisme
    sable

Comment me reconnaître ?

Cette espèce est facile à différentier des autres raies. Le corps est marron-beige avec plusieurs rayures bleu-pâle sur le dos. Le ventre est blanc. Le museau est long et plat, en forme de bec de canard. La tête est imposante. La bouche contient 7 rangées de dents plates.

Dimorphisme & Dichromatisme

Mâle et femelle sont très semblables mais les plus grands individus sont tous femelles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en groupe ou en solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Non
  • Type de nage
    vif

La raie-aigle vachette vit en groupe ou en solitaire. Mouvante, elle fréquente généralement les zones côtières mais elle est parfois observée au large.

Elle réside naturellement à proximité du fond, en quête de crustacés et de mollusques. Elle recherche en particulier les moules, huitres et gastéropodes. Elle a déjà été répertoriée en zone saumâtre. Cette espèce semble migratrice, les femelles rejoignent chaque année des nurseries pour mettre bas.

Poisson potentiellement dangereux

L'espèce semble inoffensive pour l'homme. Cependant, il convient de rester prudent en cas de rencontre avec de grands individus.

Mode de reproduction

La raie-aigle vachette est un poisson ovovivipare. Les embryons sont incubés au sein des mères.

Ils se nourrissent initialement seuls de jaune puis reçoivent un complément alimentaire de la mère par absorption indirecte de liquide utérin enrichi en mucus, en graisse ou en protéines. Ce mode d'alimentation suit une structure complexe.

La gestation dure environ 6 mois, entre 3 et 7 jeunes naissent entièrement formés et mesurent déjà 45 cm à la naissance.

D'où vient-il?

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Les données présentes ne permettent pas de faire une estimation des risques pour cette espèce.

Présence géographique & Etat des populations

Les populations méditerranéennes sont en diminution. Elle est devenue rare dans toute cette zone et pourrait disparaître si aucune mesure de conservation n'est envisagée.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu

  • Pronfondeur
    10 - 150 m
  • KH
    7 - 12
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Cette espèce se rencontre principalement à proximité des fonds sableux, vaseux ou accidentés (algues, galets...). Elle est plus commune entre 10 et 150 mètres mais peut être aperçues à la surface.

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

A revised generic arrangement for the eagle ray family Myliobatidae, with definitions for the valid genera - WILLIAM T. WHITE - ZOOTAXA - 2014.

Bull ray, Aetomylaeus bovinus (Geoffroy Saint‐Hilaire, 1817) (Myliobatidae) in the Mediterranean Sea and captures of juveniles from Izmir Bay (Aegean Sea, Turkey) - O. Akyol - I. Aydın - O. El Kamel-Moutalibi - C. Capapé - WILEY - 2017.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}