Quel éclairage choisir pour son aquarium ?

Quel éclairage choisir pour son aquarium ?

Le choix de l’éclairage en aquarium est un point fondamental pour s’assurer d’un bon équilibre biologique. Nous vous proposons un tour d’horizon des différentes options qui s’offrent à vous.

Pourquoi éclairer son aquarium ?

L’éclairage de son aquarium est l’un des piliers de l’équilibre aquatique. Que ce soit dans des aquariums avec beaucoup de matériel ou des aquariums low-tech, l’éclairage est très important pour 3 raisons :

– La lumière émise va permettre de reproduire un cycle de vie plus naturel comme le ferait le soleil.
– Un éclairage de qualité va stimuler la photosynthèse et offrir une bonne croissance aux plantes.
– L’éclairage va aussi jouer un rôle esthétique permettant d’apprécier au mieux son décor et ses poissons.

L’éclairage est donc primordial et ne doit pas être négligé.

Quels sont les différents types d’éclairage ?

On retrouve de nombreux types d’éclairage en aquariophilie : les tubes néons, les lampes HQL / HQI, les lampes fluo-compactes et enfin les éclairages Led. Avec toutes ces possibilités, il est difficile de s’y retrouver.
Aujourd’hui, il y a surtout deux types d’éclairage qui dominent le marché : les tubes néons et la Led.

Les Tubes Néons

Les tubes fluorescents « néons » sont sans doute l’éclairage pour aquarium le plus répandu. On les utilise depuis plusieurs dizaines d’années et aujourd’hui encore, beaucoup d’aquariums sont fournis avec cet éclairage.

Il existe deux types de néons : les T8 et les T5. Les T8 sont des tubes fluorescents plus anciens, de gros diamètre (26mm) et disposant d’un ratio consommation / rendement assez faible. Les T5 sont des néons plus fins (16mm) et plus puissants que l’on retrouve dans beaucoup d’aquariums.

Les néons sont souvent disponibles dans différentes température de couleur afin de convenir aussi bien à la pousse des plantes en aquarium d’eau douce, qu’aux coraux en aquarium marin.

Il existe de nombreux critères de sélections lors de l’achat d’un néon, voici les principaux :

La taille : exprimée en mm
Le spectre : qui est la plupart du temps « complet », c’est-à-dire qu’il contient toutes les couleurs. Il peut être accentué sur certaines couleurs pour être plus ou moins efficace pour les plantes ou les couleurs des poissons.
La température de couleur : entre 2500°K et 8000°K environ en eau douce et au-delà de 10000°K pour l’eau de mer
L’IRC : L’indice de rendu des couleurs. Plus il est proche de 100, plus le tube néon offrira un rendu fidèle des couleurs.
Les lumens : c’est-à-dire la puissance du flux lumineux. Il est généralement conseillé de disposer d’environ 20 à 40 lumens par litre réel d’eau dans l’aquarium pour un éclairage efficace pour les plantes.

Point Ecologie : Les tubes fluorescents ont un impact écologique non négligeable. La consommation électrique des néons est assez élevée comparé à leur rendu. De plus, le flux lumineux des tubes baisse au fur et à mesure, ce qui oblige un changement des tubes au bout d’un an ou un an et demi d’utilisation. Même s’ils fonctionnent toujours, leur efficacité sera bien moindre. Par ailleurs, de par leur forme, les néons nécessitent des réflecteurs afin d’éviter les pertes de lumières. Les réflecteurs permettront de renvoyer dans l’aquarium une partie de la lumière envoyée vers le haut.

L’éclairage LED

Les LEDs sont de plus en plus présentes dans notre quotidien et en aquariophilie également. Les grandes marques d’aquarium se sont mises à ce type d’éclairage et on compte un très grand nombre de rampe aujourd’hui. On retrouve des rampes leds à poser sur des aquariums ouverts mais aussi des rampes ou des tubes leds qui permettent l’installation dans une galerie en remplacement d’anciens néons.

Disponibles avec des leds blanches, des leds de couleur, et des puissances très différentes pour la même taille. Il n’est pas simple de s’y retrouver.

Rampe LED helialux spectrum pour aquarium
Rampe LED helialux spectrum pour aquarium

Autrefois pour les éclairages néons, on utilisait le nombre de Watt par litre d’eau pour définir à peu près la puissance nécessaire pour l’aquarium.
Pour les leds, bien que ce système ne soit pas non plus parfait, on utilise principalement les lumens par litre d’eau réel. Un éclairage moyen, c’est-à-dire tout à fait correct pour la pousse de la majorité des plantes, se situe aux alentours de 30 lumens par litre d’eau.

  • Moins de 20 lumens par litre = Eclairage faible 
  • Entre 20 et 40 lumens par litre = Eclairage Moyen
  • Plus de 40 lumens par litre = Eclairage fort

Il est plus délicat d’utiliser comme référence le nombre de watt d’une rampe led. Selon la qualité des leds et du montage électrique, il se pourrait qu’une rampe dispose d’une grande puissance en watt, sans pour autant être réellement efficace en aquarium.

On évitera tout de même les rampes leds trop peu puissantes en watt, celles-ci génèrent souvent peu de lumens.

Par ailleurs, sur des rampes led RGB (leds de couleur), il se peut qu’il y ait moins de lumens qu’avec des leds blanches, tout en produisant une lumière de qualité pour les plantes. Mais les rampes led RGB de qualité sont généralement plus onéreuses que les rampes à leds blanches. Une rampe led RGB faible en lumens et faible en watt à bas prix sera plus souvent utilisée comme un accessoire supplémentaire plutôt qu’en rampe d’éclairage principal.

Point Ecologie : La technologie led est sans doute la plus intéressante aujourd’hui grâce à sa qualité mais aussi sur l’aspect pratique et écologique. A puissance électrique égale, l’éclairage led peut offrir jusqu’à deux fois plus de puissance lumineuse que l’éclairage néon. Bien que plus couteux à l’achat, l’éclairage led permet à la fois de réduire son impact écologique en réduisant sa consommation d’électricité, tout en réalisant des économies sur le long terme.

En parlant de long terme, les leds ont souvent une très bonne durée de vie d’environ 50 000 heures pour la plupart.

De plus, le rendement lumineux reste stable, ce qui évite de changer son éclairage tous les ans ou tous les deux ans.

Autres types d’éclairage

Parmi les autres types d’éclairage en aquarium, on retrouve principalement les lampes HQL (Lampe à vapeur de mercure haute pression)  et HQI (lampe aux halogénures métalliques). Ces deux éclairages ont longtemps été utilisés en aquariophilie et particulièrement en aquariophilie marine pour leur qualité de rendement. Ils nécessitent un aquarium ouverts et produisent souvent une lumière de grande qualité, principalement avec la technologie HQI.

Point Ecologie : Ces deux technologies ont quasiment disparues aujourd’hui pour plusieurs raisons. Elles ont un coût élevé à l’achat, elles sont très lourdes et peu pratique à installer, et leur consommation électrique est très élevée. Pour un aquarium de 450L, un éclairage HQI de qualité consommerait environ 300w, contre 220w environ en néon T5 et environ 120w en led.

Pour conclure, parmi les types d’éclairage évoqués, on peut obtenir un rendu très efficace pour son aquarium que ce soit avec des Leds, des néons ou des ampoules HQI/HQL.

Cependant, les leds sont sans doute les plus intéressantes aujourd’hui grâce à leur faible consommation et leur rendu de qualité. Bien qu’il y ait de très nombreux éclairages leds disponibles sur le marché, de nombreuses marques ayant faire leurs preuves en matière d’éclairage aquariophile garantissent un éclairage de qualité pour les poissons comme les plantes.