Quels sont les différents types d’aquarium ?

Aquarium biotope, aquascaping , aquarium communautaire ou aquarium récifal ? on fait le point sur les différents types d’aquariophilie.

L’aquarium Biotope

Biotope scalaire – Claire Moreira

Vous souhaitez approfondir vos connaissances en biologie et découvrir de nouveaux horizons ? Dirigez-vous vers l’aquarium ‘Biotope’.

Cette réalisation consiste en la reproduction la plus fidèle possible d’un écosystème naturel, la population étant parfois constitué de spécimens sauvages ou de proches descendants.

C’est le type d’aquariophilie que notre équipe pratique car elle allie découverte, apprentissage et bien-être animal. On vise peu d’espèces mais des poissons qui s’acceptent bien, tout en accordant une grande importance à l’environnement recréé et aux paramètres d’eau.

Ce type d’aquarium nécessite plus de temps à concevoir mais vous devriez acquérir des connaissances approfondies sur plusieurs espèces et sur leur écosystème. En fonction du milieu (biotope) choisi, l’aquarium peut être riche en végétation ou non, avec un décor plus ou moins complexe.

Plusieurs environnements atypiques passionnent particulièrement de nombreux aquariophiles. c’est le cas par exemple des lacs africains Malawi et Tanganyika, et des rivières sud-américaines.

L’Aquascaping

João_Azevedo_1
Aquarium Aquascaping © João Azevedo

Vous vous sentez l’âme d’un paysagiste : l’Aquascaping est fait pour vous!

L’idée centrale de cette pratique est de recréer ou de créer des paysages aquatiques en travaillant principalement sur le végétal. Ce type d’aquariophilie nécessite du matériel spécifique.

L’aquarium communautaire

Nannacara anomala – Stiphodon. Photo : Peter Maguire

Vous commencez l’aquariophilie ? l’aquarium communautaire est (peut-être) fait pour vous.

C’est incontestablement le type d’aquarium le plus répandu et le plus simple à mettre en place. L’aquarium abrite une population variée de poissons et de plantes sans prise en compte de la provenance géographique ou de la pertinence biologique. Ici, formes atypiques et couleurs exubérantes prévalent.

L’aquarium récifal

Sans doute l’aquarium le plus coûteux et le plus compliqué à mettre en place, l’aquarium récifal est une reproduction de milieux marins. Constitué d’un décors de coraux vivants, il est à distinguer de l’aquarium eau de mer « FO » (Fish Only).

Bien entendu, ces différentes pratiques ne définissent que les grandes lignes d’une création aquariophile. Chacun définit son propre équilibre entre biologie et esthétique en fonction de son expérience, sa disponibilité et surtout de ses objectifs.

S’inscrire sur Fishipédia et créer son premier aquarium