Introduction au monde de l’aquarium

Introduction au monde de l’aquarium © Gonçalo Silvestre

Parfois, quand on est invité chez un ami, on s’assoit sur le canapé. On lève les yeux. Et notre regard s’immobilise sur un objet de forme rectangulaire dans lequel des traits multicolores se déplacent : c’est l’aquarium.

Soyons honnêtes, les romains n’en avaient pas. L’aquarium tel que nous le connaissons a vu le jour au XIXe siècle. A cette période, des scientifiques souhaitant observer la vie marine créent ces premiers environnements artificiels. L’aquarium, de l’association latine aqua : eau; arium: structure, soit la structure d’eau, est né.

Par la suite, il quitte peu à peu les laboratoires pour s’installer dans les premiers parcs zoologiques aquatiques. Il faudra attendre le début des années 50 pour le rencontrer dans nos salons.

L’aquarium, concrètement c’est quoi ?

Des aquariums, on en a tous déjà vu. Il est généralement constitué de vitres, d’un système de filtration, d’une résistance et d’un éclairage. Mais surtout, c’est un réservoir d’eau dans lequel cohabitent plantes et animaux. Les plantes, il y en a beaucoup, de toutes sortes, des effilochés de type Aponogeton aux Anubias plus trapus.

On aperçoit souvent quelques poissons : des particulièrement colorés comme les cardinalis aux effrayants piranhas en passant par les gracieux scalaires. Toutefois, ils ne sont pas les seuls êtres vivants à peupler les aquariums. en observant plus attentivement, on apercevra peut être quelques antennes de crevettes ou les grosses pinces d’un crabe nain, voire même parfois quelques reptiles comme les tortues.

L’aquarium est un environnement vivant. D’un point de vue biologique, il s’apparente à une reconstitution miniature d’un écosystème artificiel.

Aquarium © Joao Azevedo

Aquarium © Joao Azevedo

A savoir, entre Némo et le poisson rouge, on distingue deux grands types d’aquarium : les aquariums ‘récifaux’ dédiés à l’eau de mer et particulièrement complexes, et les aquariums d’eau douce.

L’aquarium comme ‘laboratoire d’observation’ ?

Outre l’aspect décoratif et esthétique, comme nous venons de voir, l’aquarium permet de découvrir les premiers rouages de la vie aquatique, à condition bien sûr de faire preuve d’un peu de patience.

Parmi les vertébrés, les poissons sont les animaux les plus diversifiés sur Terre. De nombreuses espèces sont encore découvertes chaque année; une approximation ferait état d’environ 32.500 espèces de poissons vivant sur notre planète. Chaque milieu possède des caractéristiques particulières dans lesquelles seuls quelques poissons ont la capacité de s’accommoder.

Rio Pomba - St. Antônio de Pádua - RJ

Rio Pomba – Brésil – Adam Carvhalo

Chacun de ses poissons appartient à un genre dont tous les membres ont des caractéristiques communes. Il existe plusieurs centaines de genres répertoriés, autant de possibilité en terme de caractères et de morphologies propres. En dehors de certains préjugés, ce qui fait la force des passions aquatiques, c’est bel et bien cette formidable diversité biologique.

Entre les poissons territoriaux qui vivent en couple fidèle, les surprenants poissons solitaires qui quittent leur cachette seulement la pénombre tombée ou l’impressionnante coordination d’un banc, les possibilités en terme de découverte semblent infinies.

En France, plus de vingt-cinq aquariums publics présentent la richesse de la vie marine et nous aident à prendre conscience des enjeux environnementaux liés aux poissons. Ils constituent des fenêtres – grandeur nature – ouvertes sur la vie aquatique et nous permettent de découvrir la magie de ces univers.

Aquarium du Périgord Noir

Bien entendu, les dimensions d’un aquarium à la maison sont nettement inférieures à celles que peuvent se permettre ce genre de structures. Cependant, de nombreuses espèces de petite taille peuvent aisément être élevées dans des petits réservoirs. A ce sujet, certains poissons vivent naturellement dans des petites flaques d’eau et peuvent vivre dans des aquariums de très faible volume.

En oubliant l’intérêt esthétique et biologique, l’aquarium a également quelques propriétés thérapeutiques. En effet, des études ont montré que l’observation des poissons a un effet relaxant et diminuerait l’anxiété. Une observation prolongée permettrait de mieux dormir et calmerait les enfants.

Envie de vous lancer?

En apprendre plus sur les poissons faciles à maintenir ici.

S’inscrire sur Fishipédia et créer son premier aquarium

Sources

  • http://www.nrlc-group.net/proceduresAndFacilities/aquariumTherapy.php
  • Effect of aquariums on electroconvulsive therapy patients.
    Barker, S. B., Rasmussen, K. G., & Best, A. I. M.  (2003).
    Anthrozoos: A Multidisciplinary Journal of The Interactions of People & Animals, 16, 229-240.
  • Benefits, problems, and characteristics of home aquarium owners.
    Kidd, A. H. & Kidd, R. M.  (1999).
    Psychological Reports, 84, 998-1004.
  • J. S. Nelson, Fishes of the World, John Wiley & Sons, p. 4-5, 2006 (ISBN 0471250317)