anthias trapu

Nom scientifique Pseudanthias hypselosoma
Descripteur Bleeker
Année description 1878
Statut IUCN (Monde) LC
Famille Anthiadidae
Genre Pseudanthias
Pseudanthias hypselosoma Pseudanthias hypselosoma

Introduction

Pseudanthias hypselosoma, plus communément appelé anthias trapu, est un poisson de récif vivant dans l'océan Indo-Pacifique. Il est répertorié des Maldives jusqu'aux îles Samoa. Sa répartition septentrionale se termine autour de Taïwan et des îles Ryukyu, au sud, il est observé jusqu'à la Nouvelle-Calédonie.

Cette fiche est en cours de réalisation. Les textes proposés actuellement sont issus de notre modèle de données ou sont en cours de rédaction. Pour demander à prioriser ce contenu, vous pouvez nous écrire ICI.

Qui est-il ?

Le genre Pseudanthias

Les Pseudanthias sont des « poissons-barbier » de récif. Ils sont facilement reconnaissables à leurs couleurs pâles marquées et sont très appréciés des plongeurs, car ils forment de grands bancs proches des affleurements des récifs. Le genre comprend, en 2023, un total de 50 espèces. Une évolution récente de taxonomie a conduit à la sortie de nombreuses espèces dans le genre Mirolabrichthys.

Les Pseudoanthias se nourrissent principalement de petits organismes planctoniques, tels que les larves de poissons, les crustacés et les petits invertébrés marins. Ils utilisent des techniques de chasse en groupe pour capturer leurs proies, ce qui augmente leurs chances de succès. Ils sont étroitement associés à la présence de structures coralliennes pour se cacher et se nourrir.

Les Pseudoanthias sont des poissons dits « protogynes » : Ils naissent femelles puis deviennent mâles au cours de leur vie. Le dimorphisme sexuel est bien marqué : Les mâles arborent des couleurs vives et des nageoires étendues, tandis que les femelles ont des couleurs plus discrètes.

Les mâles Pseudoanthias sont territoriaux. Ils défendent un territoire et leur harem. Lorsque le mâle disparait, c'est la femelle dominante du harem qui le remplace et devient mâle à son tour. Cette transformation prend entre 2 et 4 semaines. Lors des pontes, après la fécondation, les femelles libèrent leurs œufs en pleine eau, où ils éclosent et se développent en larves planctoniques.

Morphologie

  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    19 cm
  • Forme
    Ovoïdale
  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    19 cm
  • Forme
    Ovoïdale

Comment reconnaître l'anthias trapu ?

L'anthias trapu mesure autour de 15 cm. Les mâles dominants peuvent cependant atteindre 19 cm.

Ce poisson est bicolore avec un corps majoritairement rouge et orange. Que ce soit chez les mâles ou chez les femelles, le corps est plus pâle ventralement. Une bande gris-bleu part du bas de l'œil jusqu'à l'extrémité inférieure de la base de la nageoire pectorale. Cette bande délimite la partie ventrale plus pâle que le reste du corps.

 

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est plus grand que la femelle, et des différences de couleurs existent entre les deux. En effet, le mâle possède un corps plutôt rouge-rosâtre alors que la femelle est plutôt orange-rougeâtre.

Les nageoires du mâle sont orangées avec un liseré bleu sur les extrémités, celles de la femelle sont jaune verdâtre. Aussi, le mâle possède une nageoire dorsale orangée avec une tache rouge écarlate sur cette dernière.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    carnivore
  • Sociabilité
    grégaire
  • territorialité
    Oui
  • Rythme biologique
    Diurne

L'anthias trapu est un poisson grégaire qui réside naturellement à proximité des rochers. Les membres de chaque groupe s'organisent autour d'une hiérarchie bien établie. Les mâles dominants sont très territoriaux et vivent entouré d'un harem de femelle, généralement 5 à 10 femelles pour 1 mâle.

C'est une espèce carnivore qui se nourrit de zooplancton, de crustacés ou encore de petits vers. Elle possède un tempérament plutôt calme, mais est territoriale et apprécie peu la présence d'intrus à proximité, en particulier les animaux au comportement similaire.

Reproduction

  • Mode de reproduction
    ovipare qui pond en eau libre
  • Hermaphrodite
    protogyne

L'anthias trapu est un poisson ovipare qui pond en eau libre. Lors de la reproduction, le mâle fraie successivement avec plusieurs femelles de son harem tandis que la femelle ne fraie qu'une seule fois.

Comme les autres espèces du genre Pseudoanthias, les anthias trapu naissent toujours femelles. En grandissant, les individus changent de sexe pour devenir mâle, c'est ce que l'on appelle un hermaphrodisme successif de type protogyne.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce est répertoriée de Taïwan jusqu'à la Nouvelle-Calédonie.

Où retrouver cette espèce (aquarium) ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 28 °C
  • Profondeur
    6 - 50 m
  • Courant
    Lent

Présentation du biotope

L'anthias trapu est un poisson associé aux récifs coralliens interne au sein des lagons et des baies abritées. On retrouve le plus souvent l'anthias trapu à une profondeur comprise entre 6m et 50m.

Espèces du même biotope

Partenaire de la Mer

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Mr.Goodfish

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Pauline Gély

Pauline Gély

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

A review of the anthiine fish genus Pseudanthias (Perciformes: Serranidae) of the western Indian Ocean, with description of a new species and a key to the species - Phillip C. Heemstra - K. V. Akhilesh - aqua, International Journal of Ichthyology - 2011. aqua vol. 18 no. 121

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 12/11/2023

Où retrouver cette espèce (aquarium) ?

Partenaires scientifiques

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}