Alestopetersius nigropterus

Nom scientifique Alestopetersius nigropterus
Descripteur Poll
Année description 1967
Statut IUCN EN
Genre
Famille Alestidae
Alestopetersius nigropterus Alestopetersius nigropterus

Introduction

Alestopetersius nigropterus est un poisson tropical d'eau douce originaire d'Afrique.

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    6 cm
  • Taille maximale
    8 cm
  • Motif
    rayures horizontales
  • Taille moyenne
    6 cm
  • Taille maximale
    8 cm
  • Motif
    rayures horizontales

Description

La hauteur du corps est comprise 2,9 à 3,4 fois dans la longueur standard. La longueur de la tête est comprise 3,6 à 3,8 fois dans la longueur standard. La formule dentaire est la suivante :

● 4/8 dents sur la mâchoire supérieure ;

● 8 dents sur la mâchoire inférieure ;

● 6/6-9 cuspides sur les dents la mâchoire supérieure ;

● 6-9 cuspides sur les dents la mâchoire inférieure.

La nageoire dorsale est composée de 2 rayons simples suivis de 8 rayons branchus. La nageoire anale 3 rayons simples et 19-22 rayons branchus. Les branchiospines de la partie inférieure (ceratobranchial) du premier arc branchial sont au nombre de 15 à 17. Les écailles sont au nombre de 28 à 33 le long du corps, 5½ à 6½ au-dessus de la ligne latéral et 3½ au-dessous. Il existe 10 écailles autour du pédoncule caudal La ligne latérale est complète.

Après conservation, il existe une bande latérale noire plus visible vers l’arrière. Il existe une tache humérale noire. Les nageoires impaires sont noirâtres.

Sur le vivant, il existe une zone brillante bien contrastée à la base de la nageoire caudale.

Différences entre mâles et femelles

Comme chez tous les Alestopetersius, les mâles adultes, qui sont plus grands que les femelles présentent un dimorphisme sexuel touchant plusieurs caractères :

● les rayons de la nageoire dorsale sont plus longs (filamenteux) ;

● le bord antérieur de la nageoire anale, dont les rayons sont modifiés, est concave ;

● la pigmentation du corps et des rayons est généralement plus intense.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en banc
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Alestopetersius nigropterus vit en banc et se déplace en permanence à la recherche de sa nourriture. Celle-ci est essentiellement constituée d’insectes terrestres tombés depuis les arbres longeant la rivière, de larves d’insectes aquatiques et de petits crustacés.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Alestopetersius nigropterus est un poisson ovipare qui pond en eau libre.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

On a longtemps estimé que Alestopetersius nigropetrus n’existait que dans le lac Mai N’Dombe, mais quelques récentes études montrent que cette espèce a certainement une plus vaste répartition et sue l’on peut le trouver dans plusieurs affluents du Congo moyen.

Cette espèce n’est connue, avec certitude, que du lac Mai N’Dombe (ex Léopold II) dont la surface est de 2 300 km². Comme on le pêche avec des filets possédant de très petites mailles (filet moustiquaire), il existe une menace certaine sur cette espèce. A. nigropterus est donc classé comme étant En Danger. Néanmoins, depuis que cette évaluation a été faite, de nouvelles études ont montré que l’espèce avait une plus large distribution.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 26 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7
  • Courant
    Modéré

Présentation du biotope

Alestopetersius nigropterus fréquente de préférence les petits ruisseau dont l'eau est légèrement acide dont la température est d’environ 25°C.

Maintenance en captivité

Non recommandée

Rien n'indique que cette espèce soit reproduite en élevage. Les populations en milieu naturel sont en régression constante à cause de la détérioration du milieu de vie et de la pêche.

Si vous faisez l'aquisition de spécimens, nous vous conseillons d'essayer de les reproduire et de les diffuser, en maintenant des souches proches des populations sauvages. La maintenance approche de A. caudalis et devrait être réalisée par des aquariophiles expérimentés.

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Didier Paugy

Didier Paugy

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 28/07/2021

Partenariats

Espèces de la même famille

Proches congénères

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}