Aquascaping : Débuter un aquarium

Aquascaping : Débuter un aquarium © Aquadesigner

Par Cheah Swee Lim et Grégoire Wolinski, spécialistes « Aquascaping », Aquadesigner.

Il existe plusieurs façons de lancer un aquarium. Je vais vous présenter ici la méthode que j’utilise, et qui a fait ses preuves. Elle est particulièrement adaptée au lancement d’un aquarium de type « Aquascaping », mais pas seulement !

Rappelez-vous que le bon fonctionnement d’un bac passe par un ensemble de variables et qu’il est important de bien suivre toute la méthode si on veut obtenir des résultats.

Avant même de commencer vos achats, il est préférable d’avoir une idée assez précise du rendu final souhaité. Je vous conseille de bien visualiser le paysage et l’ambiance recherchés. Pour cela, les magazines, internet, ou les contests1 book peuvent vous aider à développer vos idées.

Le matériel nécessaire

  • – Une cuve
  • – Un meuble ou un support adapté au poids de l’aquarium
  • – Un éclairage adapté aux plantes envisagées
  • – Un sol type « roche volcanique concassée2»
  • – Du « sol complet » également appelé sol technique ou aquasoil.
  • – Un kit CO23
  • – Une bonne filtration
  • – Un chauffage
  • – Une pince à planter
  • – Une paire de ciseaux adaptée, personnellement, je préfère les ciseaux courbes à ressort
  • – Un « Sand Flattener »4
  • – De l’eau osmosée5
  • – Des sacs poubelles
  • – Un vaporisateur
  • – Un plateau
  • – Du sable (dans le cas où vous faites un chemin ou une plage)

 

Il me paraît important de préciser que pour réaliser un bel aquarium Aquascaping, vous aurez besoin de beaucoup, beaucoup de plantes… Au-delà de l’aspect esthétique, elles permettront de consommer les nutriments relâchés par le sol technique et vous éviteront les problèmes d’algues du démarrage.

Vous avez le matériel ? Alors c’est parti pour la réalisation !

1
Mettre une couche de roche volcanique concassée
IMG_7602

Etape 1 © Aquadesigner

Ce support permet une bonne aération des racines pour les plantes. Il évite les effets néfastes du colmatage du substrat. Il est possible de l’utiliser pour faire un dénivelé qui tient dans le temps. C’est un excellent support bactérien qui apporte une stabilité au bac.

Exemple : Proscape Volcano Minéral

2
Placer le harscape6. Positionner les roches et les racines.
IMG_7608

Etape 2 © Aquadesigner

Noter que beaucoup de racines sont légères et flottent avant de se gorger d’eau7.

Il faudra donc s’assurer qu’elles ne remonteront pas lors du remplissage de l’aquarium. Pour cela, je vous conseille de les lester à des roches avec du fil de nylon. Il sera ensuite possible de dissimuler le fil avec des mousses.

Vous pouvez faire bouillir les racines afin de dilater les fibres du bois pour qu’il se gorge d’eau. Cela peut prendre plusieurs heures, voire plusieurs jours pour certaines grosses pièces.

Attention, certaines pierres influencent les paramètres de l’eau et ont tendance à la durcir8.

3
Recouvrir la couche de roche volcanique de sol complet
IMG_7625_l

Etape 3 © Aquadesigner

 

Compter une épaisseur minimum de 3cm de substrat pour vous assurer de pouvoir planter. C’est cependant un minimum, une plus grande quantité rendra la plantation plus aisée.

Les sols techniques permettent de créer des dénivelés qui tiennent beaucoup mieux dans le temps que le sable. Il est possible de le renforcer avec le positionnement de pierres et surtout de le stabiliser grâce aux racines des plantes.

Les sols techniques ont la particularité d’adoucir et d’acidifier l’eau. De plus, concernant l’Aquascaping, ils sont très riches en engrais.

Le KH9 sera tamponné à 0. Il est inutile de vouloir le remonter, cela saturerait le sol. Le pH10 restera stable malgré cette valeur grâce au pouvoir tampon du sol11.

Exemples de sol technique : Tropica aquarium soil, Proscape aquarium soil

4
Dans le cas où vous souhaitez créer une plage ou un chemin, c’est le moment d’insérer le sable.

Un sable clair donnera un coté lumineux à l’aquarium.

A savoir : un chemin permet de jouer avec la perspective, mais il doit être très bien pensé et construit.

5
Insérer l’eau de sorte que la partie la plus basse du sol soit sous quelques millimètres d’eau.

Ne pas remplir plus qu’un cm au-dessus du niveau du sol pour planter plus facilement.

Attention à prendre soin de verser l’eau avec délicatesse et à ne pas remuer le sol afin d’éviter d’avoir de la boue ou une eau trouble.

Le petit + : Humidifier les parties les plus hautes du sol grâce à un vaporisateur.

6
Placer le filtre et le chauffage sans brancher.

Penser à bien retirer les masses filtrantes de leur emballage et à les rincer avant l’insertion. En fonction du vivant, n’oublier pas de régler votre thermostat.

7
L’heure de la plantation est arrivée !
IMG_7627_l

Etape 7 © Aquadesigner

 

Retirer le gel nutritif12 des plantes in vitro 1-2 grow13 en les rinçant sous l’eau. Veiller à bien enlever la laine de roche des plantes en pot à l’aide d’une pince à planter ou des ciseaux.

Il ne faut pas avoir peur de couper ou d’abîmer les racines, cela ne pose pas de problème.

Pour ce qui est des gazonnantes14, divisez vos pots en une vingtaine de boutures. Cela sera plus facile à planter, elles remonteront moins au remplissage et se répandront plus vite. Attention, pour éviter le dessèchement des plantes, il est recommandé de les vaporiser régulièrement.

Le petit + : Planter en priorité les gazonnantes et les plantes basses.

8
Remplissage

Placer les sacs poubelles chiffonnés sur le bas du décor et du sol et remplir doucement de 100% d’eau osmosée non reminéralisée.

9
Brancher le filtre, le chauffage et mettre en route le CO2
IMG_7633_l

Etape 9 © Aquadesigner

 

Attention, entre le moment où l’on règle le débit de CO2 et 1h après, le débit peut se trouver modifier. Il est important d’effectuer une vérification et de réajuster au besoin15.

10
Positionner et brancher l’éclairage (sur timer)

Dans un premier temps, régler le Timer sur 6h d’éclairage en continu, peu importe l’horaire de la journée.

Garder cette durée d’éclairage pendant 1 mois. Au bout de ce délai, s’il n’y a pas d’algue, il est possible d’augmenter l’éclairage de 15 minutes par semaine jusqu’à avoir 8h en continu.

11
Fertilisation

Cette partie doit être réalisée avec attention. Tous les matins, mettre 1ml/25L d’eau, de easy carbo dans le cas d’un bac avec 40 à 80 lumens par litre et avec co2 pressurisé. C’est à dire un éclairage puissant, le nombre de lumens est souvent précisé sur les éclairages. Le co2 pressurisé se différencie des systèmes à levure par sa régularité de diffusion. En low tech, c’est à dire avec un éclairage faible et sans ajout de co2, l’on part sur 1ml/50L.

Tous les matins mettre la dose approprié de potassium. Chez Easylife, compter 1ml par jour pour un aquarium ayant 70L d’eau.

La fertilisation à base de microéléments16 et de macroéléments17, ne commencera que 2 à 3 mois après le lancement du bac.

Il faudra diviser les doses hebdomadaires recommandées par 7 pour pouvoir mini-doser au quotidien. Cela évitera l’arrivée d’algues. Il sera recommandé de commencer la fertilisation à quart de dose préconiser, puis d’augmenter chaque semaine jusqu’à ce que le bon rythme soit trouvé. Celui-ci pourra être inférieur aux doses initialement recommandées.

Le petit + : Changer 50% du volume d’eau après 3 jours18

  • IMG_7662_l

    Aquarium « Aquascaping » © Aquadesigner

  • IMG_7677_b

    Aquarium « Aquascaping » © Aquadesigner

  • IMG_7613_b

    Aquarium « Aquascaping » © Aquadesigner

 

+
En cas d’algues

Ne pas paniquer, mais agir.

Un début d’algues brunes ou filamenteuses est fréquent, c’est cependant une situation tout à fait récupérable.

Retirer manuellement et siphonner avec un tuyau. A noter qu’un changement d’eau quotidien (osmosée) permettra de retirer progressivement les spores d’algues invisibles à l’œil nu.

Mettre l’easy carbo19 à la seringue sur les foyers en arrêtant le filtre pendant l’opération, laisser reposer 10 minutes puis rebrancher la filtration.

*
Références

1 Livre des résultats du concours international IAPLC

2 Par exemple du Volcano Minéral de JBL

3 Le kit co2 est composé d’une bouteille de co2, d’un détendeur, d’un anti retour, de tuyaux spécial co2 et d’un diffuseur. Le co2 ou dioxyde de carbone est un des 5 éléments essentiel au bon développement des plantes.

4 Outil permettant de lisser le sol technique et le sable

5 Eau filtrée et débarrassée de polluants comme le chlore, les nitrates, le calcaire…

6 Le hardscape est le matériel inerte naturel : les roches, les racines…

7 Notamment les racines de type Asia (ou araignée), les racines nano « Forest Wood », les racines « Kessai Wood », certaines racines de mangrove. La « River Wood » a quant à elle tendance à couler immédiatement.

8 Sont concernées : presque toutes les pierres grises (« Seiryu Stone », « Kodai Stone », « Grey Mountain Stone », « Black Snail Stone »,  « Leopard Stone ») exceptées la « Shiny Wood ». Pour informations, les suivantes sont neutres : « Samourai Stone », « Okho Stone », « Wood Stone », « Mapple Leaf », « Ligth Pagode »

9 Unité de mesure de la dureté carbonatée

10 Unité de mesure de l’acidité et l’alcalinité de l’eau

11 En règle général, il est déconseillé d’avoir un KH à 0, car celui-ci permet la stabilité du PH. Mais cela n’est pas le cas avec un sol technique.

12 Support de pousse de certaines plantes. Gel enrichit en engrais

13 vitro 1-2 grow : Plantes cultivées en milieu stéril dans un gel nutritif, garanties sans escargot ni algue.

14 Type de plantes qui poussent au ras-du-sol

15 Afin de doser le CO2, des « Drop Checker » peuvent constituer une bonne aide.

16 Engrais constitué de fer, de bore, de manganèse…

17 Engrais constitué de nitrate phosphate et potassium.

18 Ce n’est pas obligatoire. Cependant les sols techniques ont tendance à diffuser beaucoup de nutriments au démarrage de l’aquarium. Faire un changement d’eau permettra d’éliminer une partie des excédents et, par conséquence, d’éviter les algues.

19 Produit à base de glutaraldehyde souvent appelé à tort CO2 liquide. Ne remplace en aucun cas le CO2…

A lire également