anomoure d'Argentine

L'anomoure d'Argentine en image(s)

Introduction

L'Aegla platensis, plus communément appelé l'anomoure d'Argentine, est un anomoure nain originaire d'Amérique du sud.

Qui est-il?

  • Famille
  • Genre
  • Descripteur
    (Aegla platensis Schmitt)
  • Description
    1942

Sa morphologie

Ni écrevisse, ni crabe, malgré sa forte ressemblance, l'anomoure possède 5 paires de pattes mais la cinquiète paire, très petite, n'est pas utilisée. Sa carapace est fortement cuirassée et son abdomen en partie replié.

Cet anomoure mesure entre 40 et 50 mm. Vu sa petite taille, il est classifié dans le groupe des "anomoures nains".

Spécificités morphologiques

On dénombre autour de  60 espèces dans le genre Aegla, qui appartient à la famille des Aeglidae. Ces crustacés ne sont ni des crabes ni des écrevisses. L'abdomen des Aegla est en partie replié sous le céphalothorax (ventre), comme chez les crabes à queue courte.

Aegla platensis se reconnait à la couleur orangée des articulations et extrémités de ses pinces. Il possède une coloration dans les tons bruns et une carapace imposante.

Comportement

Ce petit crustacé passe la plupart de son temps caché, ou à proximité d'abris. S'il sent le danger, il peut s'enfoncer dans le sable ou dans des crevasses à proximité. C'est un petit animal opportuniste, principalement détritivore.

La mue

Comme tous les crustacés, L'anomoure d'Argentine mue chaque fois qu'il se retrouve à l'étroit dans sa carapace. Avant le durcissement de son nouveau corps,il est plus vulnérable et passe une bonne partie de son temps caché. Ce mécanisme, très complexe, permet le renouvellement périodique de l’exosquelette et d’une partie du squelette interne. C'est également lors des mues que les femelles deviennent fécondables.

Mode de reproduction

On rencontre dans la nature des femelles porteuses d’œufs toute l'année, ce qui indiquerait qu'il n'existe pas de reproduction saisonnière. Les œufs, de couleur orange, sont maintenus sous l'abdomen. L'ensemble du processus de reproduction a lieu en eau douce (reproduction direct), et il n'y a pas de passage par l'état larvaire. Le développement des juvéniles est lent.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Présence géographique & Ecologie

Aegla platensis fréquente les criques, rivières et lac d'une large partie du l'Amérique du sud, du Brésil à l'Argentine, en passant par le Paraguay et l'Uruguay (Schmitt, 1942). Sa présence est également possible en Bolivie.

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Son écosystème?

Caractéristiques du biotope

  • Température
    18 - 23 °C
  • pH (Acidité)
    6.0 - 8.0
  • GH (Dureté)
    3 - 15
  • Courant
    Fort - Très fort

Présentation du biotope

Ce crustacé apprécie particulièrement les eaux fraîches bien oxygénées, y compris en haute altitude. Il est taillé pour les eaux vives au fond de galets, de bois ou de feuilles par le courant. Il apprécie également les bancs de sable où il trouve refuge en s'enfonçant.

Sa Maintenance?

Bases

  • Type de maintenance
    Aquarium
  • Environnement
    Eau douce
  • Reproduction
    Eau douce

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Agressivité
    légèrement agressif
  • Robustesse
    robuste
  • Sociabilité
    vivant en petits groupes

Nos recommandations

  • Volume min
    80 litres
  • Population min
    6 individus
  • Température
    18 - 23 °C
  • pH (Acidité)
    6.0 - 8.0

Introduction

L'anomoure d'Argentine est un anomoure robuste dont l'élevage reste accessible à tout amateur. Il est recommandé de suivre quelques règles de bases et d'être rigoureux pour réussir son élevage et sa reproduction.

Qualité d'eau

L'anomoure d'Argentine vit naturellement dans une eau ayant une température comprise entre 18 °C et 23 °C. Les conditions d'élevage des individus d'origine sauvage doivent être respectées de manière rigoureuse. Les anomoures issus du commerce sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 24°C dans une eau neutre.

Pour une maintenance optimale, la température ne devrait jamais dépasser les 26°C sur de longues périodes. L’eau devra avoir un pH compris entre 6 et 8 et un gh allant de 3 à 15. Pour s'assurer de la bonne santé de votre anomoure, l'environnement ne devra contenir ni nitrate, ni phosphate. Cette espèce étant habituée à vivre dans une eau assez fraîche, la présence d'une résitance n'est pas nécessaire dans votre aquarium. Attention également à bien contrôler la température de votre cuve en période estivale. La filtration sera surdimensionnée (10 à 20 fois le volume du bac) afin de garantir un courant important et surtout une forte oxygénation. Un système venturi améliorera le taux d’oxygène dissous en période estivale.

Population & Environnement

En raison de leur état de fragilité lors de la mue, tous les crustacés ont besoin d'un environnement fourni en cachettes (racines, galets, feuilles, plantes...) pour s'abriter en cas de danger.

Nous vous conseillons de maintenir un groupe de quelques individus, avec majorité de femelles, dans un volume spécifique de 80 litres. Si vous souhaitez réaliser sa reproduction, les seuls cohabitants possibles seront des poissons non prédateurs de petite taille. Dans un contexte favorable et calme, ces anomoures sortiront régulièrement de leurs abris pour fouiller le fond à l'aide de leur pince.

Vivant naturellement dans des eaux vives, un courant important sera un plus et favorisera une bonne oxygénation de l'eau. A priori, cette espèce devrait vivre dans un aquarium non chauffé. Les variations de température en intérieur correspondent à son équilibre d'origine. Il appréciera même une baisse de température hivernale (autour de 17°c). A contrario, une forte augmentation de la température pourra lui être fatal.

Ce crustacé ne doit pas cohabiter avec des crustacés ou poissons de grande taille car il pourrait devenir une proie de prédilection.  L'espèce est encore peu élevée et toute observation sera la bienvenue pour compléter cette fiche.

Alimentation

Opportunistes, les anomoures ont un régime détritivore et omnivore. Ils acceptent tout type de nourriture habituellement distribué aux poissons ou aux crevettes.

Reproduction

La reproduction de anomoure est réalisable en captivité. L'ensemble du processus a lieu en eau douce. Si les conditions d'eau sont respectées, les femelles donneront naissance à des juvéniles entièrement formés et prêts à se débrouiller seuls à la naissance.

Acclimatation

L'anomoure d'Argentine est sensible aux changements brutaux de température d'eau ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec soin pour éviter qu'elle ne développe des maladies ou des faiblesses. Il est conseillé de mettre le sachet dans l'aquarium pendant une demi-heure puis d'insérer toutes les 10 minutes un peu d'eau de l'aquarium et ce, pendant au moins une autre demi-heure environ.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Contribuer à cette fiche

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions. Si vous souhaitez apporter votre contribution pour la fiche en cours, vous pouvez cliquer sur le bouton suivant.

Réalisation : Equipe Fishipédia - Contribution (Amis de Fishipédia) : Jérôme Picard
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247
Voir les autres crevettes
Partager cet anomoure
Ajouter à un aquarium
Ajouter à vos favoris